La bio-disponibilité des préparations

De la plante au corps

Les effets pharmacologiques des plantes, qui se retrouvent dans le sang après ingestion d’une tisane ou d’une préparation (hydrolat, macération, etc.), dépendront fortement du soin qui a été apporté aux plantes : de leur vivant d’abord, mais également après la cueillette.

Quelle quantité de principe actif de votre préparation atteint l’organisme ?

La réponse à cette question est liée à une multitude de facteurs dans le cycle biologique de la plante et dans la manière de la préparer.

La plante

Le pouvoir thérapeutique d’une plante résulte de la combinaison d’un ou de plusieurs principes actifs, ceux-ci se localisent dans différent organes de la plante et leurs efficacité dépend de différents facteurs (le biotope, le climat, l’ensoleillement, le mode de conservation, le mode de préparation de la plante, etc. Autant d’éléments qui s’inscrivent dans l’activité thérapeutique des végétaux.

Le “terrain”

Il n’y a pas de réponse toute faite face à des symptômes ou même un diagnostic médical avéré. Tout dépend du “terrain” de chacun : nous sommes tous différents, et chaque plante interagira de manière subtilement différente avec chacun de nous. Il conviendra d’adapter la “bonne” plante à chaque personne.

Les interactions

Pour que tout cela fonctionne, il faut avant-tout que la plante contienne des principes-actifs en elle-même et que la préparation soit choisie en fonction des éléments à libérer et à activer, et qu’elle puisse ainsi contenir toutes les molécules utiles, au sens large. On pose ici la notion du “principe actif” : est-ce un élément unique ou une combinaison complexe d’éléments variés ?

La préparation

L’extraction (infusion, décoction, macération…) de ces principes actifs est en relation directe avec la composition de la plante mais aussi son cycle biologique, les processus de récolte et séchage, de conservation, les formes de préparation, le rythme des prises, etc.

En conclusion…

Voilà résumé en quelques lignes l’art de la phytothérapie, approche à la fois scientifique et empirique de notre co-évolution avec le monde végétal.