Le plaisir des tisanes

Retrouver les vertus des plantes

Les tisanes occupaient autrefois une place de choix dans la prévention des maladies et le maintien en bonne santé. Elles jouissaient non seulement d’une bonne réputation mais elle était aussi l’occasion de réunir, autour d’une boisson chaude, les membres de la famille et les amis.

Dans toute l’Asie les boissons chaudes, sont la plus part du temps préparées à base de thé ou de plantes médicinales. En Amérique du Sud, les boissons chaudes à base de maté sont traditionnellement utilisées afin de combattre la fatigue, la faim et le froid. Plus près de nous, dans le bassin méditerranéen, et en Afrique Saharienne, le thé est quasiment l’unique boisson traditionnellement consommée, malgré les températures élevées. Enfin, en Europe, l’usage de tisanes était quasi quotidien jusqu’à un passé récent. Autant dire qu’une grande majorité de la population  mondiale consomme des boissons chaudes depuis des millénaires. En France, il n’est pas dans les habitudes courantes de prendre une tasse de thé mais plutôt du café, dont le monde utilise et connaît ses vertus stimulantes. A l’inverse, beaucoup moins connaissent les multiples vertus d’une simple tisane.

L’eau est notre meilleure boisson

En dehors des bienfaits que procure une tasse d’eau chaude, qui détend les tensions accumulées au cours de la journée et prépare l’organisme à une meilleure assimilation des aliments, la tisane, avec sa palette de plantes médicinales, permet de prévenir ou de réparer les petits maux de la vie quotidienne. De tout temps et dans tout les pays de la planète, il est fait mention des bienfaits autant physiques que psychiques des boissons chaudes pour notre santé, et ce même sous des latitudes chaudes, que ce soit pour combattre la faim, la fatigue, le froid, depuis des millénaires.

Au-delà du fait que nous avons besoins vital de boire, l’homme est constitué à 60% d’eau selon notre condition, l’activité fournie, d’une certaine quantité d’eau nécessaire à notre hydratation, les liquides absorbés peuvent apporter des éléments nutritifs essentiels. L’eau est un solvant qui permet d’extraire naturellement les principes actifs hydrosolubles du règne végétal qui sont assimilables facilement grâce a elle. Ce pouvoir de dissolution est augmenté par la chaleur : qui permet la dilatation des tissus végétaux et favorise ainsi une libération plus importante de certaines molécules ainsi que des sels minéraux.

L’eau chaude à donc deux intérêts : l’extraction des principes actifs et la facilitation de l’assimilation de ces éléments.

Usage quotidien de par le monde

Les tisanes occupaient autrefois une place de choix pour la prévention des maladies et surtout du maintien de la santé. Je ne vous parlerais pas ici des tisanes à visées thérapeutiques. Prendre une tisane n’est pas forcément associé à un usage thérapeutique, la notion de plaisir à elle seule peut suffire à se sentir mieux et de se réunir autour d’une boisson chaude comme on le fait si bien avec le café.

Dans certaines régions, on appelle «thé» une infusion de plante locale ayant un effet tonique et stimulant qu’on a l’habitude de prendre régulièrement au cours de la journée. On trouve ainsi traditionnellement  plusieurs «thé d’Europe» :

  • Le Calament à grande fleurs, plus communément appeler «thé d’Aubrac» est connus depuis l’Antiquité pour ses vertus stimulantes au niveau physique et psychique.
  • La sauge officinale, plante salvatrice du Moyen-Age. Dans le monde antique et pour les arabes, elle était liée à la longévité et à l’immortalité. Au Xe siècle, la célèbre école de médecine de Salerne publie un recueil de règle d’hygiène générale à l’usage de la vie quotidienne, sous forme de poème. C’est là que l’on trouve la sentence bien connue “Pourquoi meurt-il l’homme qui fait pousser de la sauge dans son jardin, si ce n’est qu’il n’existe aucune remède contre la mort ?” En plus de ses qualités toniques, son arôme amer et puissant et son goût légèrement amer, la sauge officinale stimule la mémoire. Parmi ses nombreuses autres propriétés, elle est digestive, antiseptique et fébrifuge.
  • La véronique officinale, excellent succédané du thé, légèrement amère, tonique et fortifiante, elle stimule les fonctions digestives, l’estomac, le foie, calme les migraines, expectorante, elle agit sur les bronches, calme la toux, facilite la respiration des asthmatiques.
  • Dans le midi de la France, les plantes aromatiques cueillies dans la garrigue, le thym, le romarin, la sarriette, sont souvent utilisées au cours de la journée.

Une tisane est une boisson aux propriétés curatives, fruits de milliers d’années d’expérience humaine qui permet aujourd’hui de soigner nos petits maux et de nous maintenir en bonne santé. Mais depuis le développement accéléré des médicaments chimiques, la recherche met en lumière des interactions incompatibles entre l’utilisation de certaines plantes et la prise de ces médicaments. La question est de savoir si nous allons limiter notre usage des plantes ou celui des médicaments ?